top of page

La prognathie mandibulaire : “occlusion inversée antérieure” en orthodontie

La prognathie mandibulaire est un terme technique utilisé pour décrire une situation où la mâchoire inférieure (ou mandibule) est avancée par rapport à la mâchoire supérieure (ou maxillaire). Voici un aperçu sur l'inversé d'occlusion en orthodontie, couramment associé à la prognathie mandibulaire.


La prognathie mandibulaire
La prognathie mandibulaire

Terminologie :

  • Prognathe : décrit une personne ayant une mâchoire (supérieure ou inférieure) qui est anormalement projetée vers l’avant.

  • Prognathie mandibulaire : mâchoire inférieure qui se projette en avant par rapport à la mâchoire supérieure.

  • Occlusion inversée : quand les dents supérieures s’emboîtent à l’intérieur des dents inférieures au lieu de l’extérieur.


Les causes possibles :

  • Génétiques : des antécédents familiaux peuvent jouer un rôle dans le développement de la prognathie.

  • Habitudes : des habitudes telles que la succion du pouce ou l’utilisation prolongée d’une tétine peuvent affecter la croissance de la mâchoire.

  • Anomalies congénitales : des conditions comme le syndrome de Crouzon ou le syndrome d’Apert peuvent entraîner une prognathie.


Les conséquences possibles :

  • Fonctionnelles : difficultés à mâcher, à parler et parfois, à respirer correctement.

  • Esthétique : visage déséquilibré avec un menton proéminent.

  • Problèmes dentaires : risque d’usure prématurée des dents, de caries, de problèmes parodontaux.

  • Problèmes articulaires.

Traitements :

  • Appareils orthodontiques : les appareils mutli-attaches peuvent être utilisés pour repositionner les dents.

  • Appareils orthopédiques : ils sont destinés à guider la croissance de la mâchoire chez les enfants et les adolescents.

  • Chirurgie orthognathique : dans les cas sévères, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour repositionner les mâchoires.

  • Durée du traitement : la durée varie en fonction de la sévérité du cas et du type de traitement choisi. Elle peut s’étendre de quelques mois à plusieurs années.

Prévention :

Les visites régulières chez le dentiste dès le plus jeune âge peuvent aider à détecter les signes précoces de problèmes de mâchoire. De plus, éviter ou limiter certaines habitudes pendant l’enfance (comme la succion du pouce) peut prévenir le développement de certains problèmes d’occlusion dentaire.


Il est essentiel pour ceux qui pensent avoir un problème de prognathie mandibulaire ou d’occlusion inversée antérieure, de consulter un orthodontiste pour un diagnostic précis et des recommandations de traitement.

Comments


bottom of page